Sur une très proche exoplanète, curieusement dénommée « la Bruchoise », une verdoyante vallée où se niche un pays charmant, le Ban de la Roche universellement connu, on rencontre des enfants arpentant les sentiers, la tête dans les étoiles.

Dans un « poêle à tricoter » (classe maternelle de La Bruchoise) les élèves ont demandé à la maîtresse : qu’y avait-il avant les dinosaures ?

Effeuillant son savoir, la maîtresse ne put s’empêcher de remonter aux origines: on mima, on dessina, on peignit le « Big-Bang ». Telle une giboulée de juin, apparurent des étincelles multicolores… les enfants ont inventé les étoiles.

Et depuis, ils rêvent de les cueillir…

Dans une classe de Cours Moyen, les élèves aussi studieux que radieux, s’efforcent de représenter la planète Bruchoise parmi d’autres, des grandes, des petites, des gazeuses et des telluriques, l’une d’entre elles est aussi bleue que la Bruchoise… Les élèves calculent des échelles, des distances, tracent des schémas, effectuent de doctes recherches dans de lourds volumes et sur le grand réseau… Ils interrogent leur maîtresse, ravie…

Les enfants regardent les planètes tourner autour d’une étoile, leur soleil et, depuis, ils rêvent de la conquérir…

 

Patrick Schanté – Inspecteur de  l’Education Nationale de la circonscription de Molsheim

Les commentaires sont fermés